Camille de Briey

Le comte Camille de Briey (Ruette, 27 juin 1799-Èthe, 3 juin 1877) est un industriel, un homme politique et un diplomate belge, de tendance catholique.

Il naquit à Ruette le 27 juin 1799, de Louis de Briey et de Anne de Pouilly.

Il fit ses études secondaire au Lycée impérial de Metz (actuel lycée Fabert).

Il passa ensuite quelques années à la cour de Saxe-Cobourg, où vivait son cousin Alexandre de Mensdorff-Pouilly qui avait épousé la fille aînée du duc régnant et le frère de celle-ci le prince Léopold lequel épousa à l'époque l'héritière du trône de Grande-Bretagne...

En 1820, il entra dans la garde royale de Louis XVIII de France et participa à ce titre en 1823 à l'expédition d'Espagne (il reçut la Légion d'honneur). Le 29 septembre 1829, il épousa Caroline de Beauffort.

Après les Trois Glorieuses (1830) et la chute de la maison de Bourbon, il partit pour l'Autriche, puis en 1832 pour la Belgique où le prince Léopold de Saxe-Cobourg-Gotha, veuf et sans enfant de Charlotte de Grande-Bretagne, avait été proclamé roi.

Dans la province de Luxembourg, il tenta de relancer la métallurgie et racheta les établissements Pierrard à Virton en 1835. En 1838, il délégua la gestion de l'entreprise à un Français et se lança dans la politique.

En 1839, il devint sénateur (il le resta jusqu'en 1848). En 1841, il devint ministre des Affaires étrangères et des Finances dans le cabinet de Jean-Baptiste Nothomb.

Il se lança ensuite dans la carrière diplomatique et sera ministre de la Belgique en Russie (à partir de 1853, il fut le premier ministre plénipotentiaire Belge en Russie) puis en Allemagne (il passa dix ans à la Diète de Francfort).

Il est à l'origine de la construction du château actuel de Laclaireau.

Camille de Briey